You are here

Promenade insolite à Liège en mémoire des pionniers des sentiers de grande randonnée, les Frères Cailloux. Cette promenade insolite a été repérée il y a plusieurs mois avant la crise sanitaire. Le repérage s'est effectué par deux anciens amis de la nature de la section de Liège où nous étions membres actifs du groupe jeunes AN de la régionale liégeoise. Promenade insolite et historique d'environ 6 à 10 km.

 

L'accent est mis sur l'histoire du tourisme pédestre, sur les lieux historiques comme le Mémorial Interallié de Cointe, la gare des Guillemins, le Parc de la Boverie, l'ancien canal de l'Ourthe; l'Exposition Universelle de 1905... Les quelques explications vous aideront à mieux comprendre la ville de Liège tout en étant généraliste. Nous pensons que certaines personnes aimeraient en savoir plus, cela est normal. Nous vous conseillons la visite guide qu'organise l'Office du tourisme de Liège avec des guides touristiques, ou guides nature. La lecture reste une approche première, comme consulter internet et les nombreux moteurs de recherches sans oublier la visite d'archives et en bibliothèque.

En partant du Monument Gramme, l'inventeur de la dynamo, nous serons sur les traces des sentiers de jadis. Le pont de Fragnée et de Fétinne ont été inauguré à l'exposition universelle de 1905 ainsi qu'une exposition comprise entre le Quai Gloosner et le Quai du Condroz (exposition consacrée au Vieux Liège avec comme limite sud, l'ancien canal de l'Ourthe). Au monument Gramme partait à partir de 1910 les Chemins des Touristes du Vieux Liège devant amener les promeneurs vers Hamoir, Bastogne, Arlon, Luxembourg et Trèves en passant par la vallée de l'Ourthe, d'autres chemins nous amenant à Dinant, et Namur. Notre balade nous conduira au canal de l'Ourthe que nous emprunterons jusqu'à l' Ecluse de Rivage en Pôt. De nombreux panneaux didactiques vous expliqueront l'origine et le développement de cette voie fluviale devant jadis relier la Meuse au Rhin. C'est du temps où la Belgique était hollandaise que ce projet de liaison se concrétisa sous le règne de Guillaume d'Orange.

Il s'agissait de canaliser l'Ourthe. Arrive la révolution belge de 1830 qui stoppa le projet. Les Belges reprirent le projet en créant un canal plus ou moins parallèle à l'Ourthe. On peut découvrir d'anciens tronçons de ce canal entre la Meuse et Chênée, du côté de Streupas, en dessous du château de Colonster, le long du ravel de l'Ourthe, du côté d'Esneux, un peu loin que Poulseur. Nous empruntons la passerelle du viaduc ferroviaire du Val Benoit pour nous diriger vers le haut de Cointe en part le nouveau pont au dessus du chemin de fer et de la route se dirigeant vers Sclessin. Par un sentier méconnu des Liégeois, en sous bois, nous montons la Rue des Cailloux jusqu'au mémorial interallié de Cointe. La Rue des Cailloux, pour tous les randonneurs parcourant les nombreux sentiers de grande randonnée en Belgique et à l'étranger comme la France par exemple, fait référence aux Frères Cailloux, fondateurs du réseau belge en 1959.

Nous faisons le tour du mémorial interallié où la vue est grandiose sur l'agglomération liégeoise. Il est possible de visiter l'intérieur du mémorial et son point de vue à 360 degrés. Après avoir fait le tour du monument de Cointe, nous empruntons la rue Saint Maur en passant devant l'ancienne chapelle et puis vers la Gare des Guillemins. Puis direction de la nouvelle Tour des Finances et traversons la Meuse avec la nouvelle passerelle "La Liégeoise" nous amenant au Parc de Boverie. Nous prenons la direction vers la dérivation, le long du ravel nous amenant au Pont de Fétinne et au Monument Zénobe Gramme. Nous vous parlons de l'aspect historique lié aux Amis de la Nature.

Les Amis de la nature, les AN, est un mouvement touristique international de tourisme social créé à Vienne en Autriche en dans le but d'inciter les ouvriers à découvrir la nature, la montagne. Quelques personnes aisées et les intellectuels ont permis aux ouvriers de sortir du train train quotidien; travail, dodo... L'emblème des amis de la nature est BERG FREI signifiant, montagnes libres. Par après, ils créeront de nombreux refuges en montagne, des maisons AN un peu partout en Europe où les membres et autres personnes pouvaient passer la nuit, des week ends ou des vacances à prix démocratiques. Ces refuges et auberges sont gérés en général par de nombreux bénévoles. Avec la création du scoutisme, des auberges de jeunesse, des Amis de la Nature, des clubs alpins, des touring clubs, des mouvements de jeunesse, la randonnée pédestre connu un succès auprès des travailleurs. Fin du 19 ème siècle, on ne parlait pas encore de randonneurs mais d'excursionnistes. Ceci bien avant les congés payés que l'on croit du début du développement du tourisme avec les congés payés de 1936.

Oui, en général, on le constate bien par les nombreux écrits et références dans les archives. Pour les randonneurs sac au dos, le plaisir de parcourir les campagnes avec son logement sous tente amenèrent de nombreux adeptes du plein air. La création des sentiers touristiques du touring club de Belgique entre 1934 et 1940 et par après...contribueront au développement du tourisme pédestre en Ardenne, et dans les Ardennes en général. Merci à un pionnier de la rando moderne, Maurice Cosyn sans oublier Charles Comhaire du Vieux Liège, début du 20 ème siècle. Les Amis de la nature de Liège auront 90 ans d'existence en 2022. Leur maison où tous les amis peuvent loger se situe à Fraipont, dans la vallée de la Vesdre, appelé Hurlevent. Quand à un membre fondateur du mouvement AN en Belgique et parmi les pionniers de l'époque...et les nombreuses réalisations de la première auberge ou maison AN  "Les Hautes Fagnes à Hockai", inaugurée en 1934, retenons le nom d'Arthur Haulot. Journaliste à la Wallonie et au Peuple, commissaire général au tourisme belge, créé en 1939. Les Amis de la Nature ont contribué à la création d'une revue francophone " l'Ami de la nature" belge puis francophone à partir de 1934 à la promotion touristique et intellectuelle de ses membres. Revue entièrement réalisée par les bénévoles. Nous n'oublions pas les autres revues des différents touring clubs européens comme en Belgique et en France,.. Le touring club de belgique a été créé en 1895 par des cyclistes. La revue tcb était bi mensuelle et avait à un certain moment de jadis plus de 300.000 lecteurs. En 1959, se créa à Liège au départ du château Péralta le premier sentiers de grande randonnée à travers l'Ardenne belge. Le sentier international de grande randonnée existe toujours. Dans un prochain article, nous vous parlerons de la suite de cette promenade historique. Jean Pierre Englebert.

CTA

Sign up

Complete the application form and adhere to the Charter of Brand Ambassadors

Become an ambassador