Jeux de société: Première mondiale made in Wallonia25/03/2019

« Guardians of Legends » est le premier jeu de société au monde qui fait voyager bien au-delà de sa boîte : un trésor réel d’une valeur de 210 000 euros, caché quelque part dans le monde, est à découvrir ! Derrière cette première mondiale : des wallons ! 
 
« J’avais envie de créer un tel jeu, associé à une vraie chasse au trésor, depuis mes 16 ans », explique Vincenzo Bianca, game designer belge de 33 ans et co-auteur du jeu. Il a été présenté en première mondial lors du festival South by SouthWest auquel N-Zone, la société de Vincenzo bianca, a participé avec l'Awex et WBI.
 
Guardians of Legends se présente comme un jeu de société traditionnel de type « plateau », incluant cartes, pions et jetons. Esthétiquement, l’univers du jeu reflète l’aventure et le voyage, immergeant les joueurs dans l’exploration d’authentiques légendes issues de cultures du monde entier. L'Œuf lui-même n'a pas été choisi au hasard puisqu'il représente l'origine du monde dans, au moins, cinq cultures différentes. "Nous n'avons jamais choisi la facilité, nous avons été très généreux. Par exemple, le jeu contient 35 cartes postales et chacune a nécessité une semaine de travail", précise Vincenzo Bianca.

On peut y jouer en famille, dès l’âge de 8 ans, mais le jeu est évolutif et offre différents niveaux de complexité en fonction de la sagacité des joueurs. Le but ? Découvrir les secrets des autres joueurs… et faire découvrir les siens. Enigme, stratégie, exploration, risque : tout est bon pour remporter le plus de pièces d’or ! Une partie dure entre 30 et 45 minutes. Pourtant, Guardians of Legends est bien plus qu’un simple plateau de jeu. En plus d’offrir des prolongements en ligne, il contient également une série d’énigmes qui permettront aux joueurs de participer à une réelle chasse au trésor. « C’est le premier jeu cross-media au monde : plateau, support numérique et grandeur nature. On peut jouer au jeu de société sans résoudre la vraie chasse au trésor, et inversement. Chercher l’Œuf d’Or permet de continuer l’aventure au-delà du plateau de jeu », précise Vincenzo Bianca.
 
Le trésor est un Œuf d’Or, création unique de deux artisans joailliers liégeois : Olivier Gangi et Cédric Sansen, qui ont notamment travaillé pour un fournisseur de la Cour. Il s’agit d’un objet forgé en or pur 24 carats, mis en valeur par 3 feuilles en or blanc 18 carats sur un socle en or noir (weirdium), le tout serti de près de 600 pierres précieuses et en partie imaginé par Vincenzo Bianca lui-même, après avoir pris un an de cours de joaillerie. "Après le premier contact téléphonique, nous étions dubitatifs", explique Cédric Sansen. "Nous avons même hésité à rencontrer Vincenzo car nous avons parfois passé du temps sur certains projets qui n'ont jamais abouti. Malgré tout, il nous a rapidement convaincus : c'était fun et challenging".
 
Pour participer, il suffit de se connecter au forum du site moyennant le code unique obtenu via la boîte de jeu. Une fois les énigmes résolues, elles donneront l’emplacement exact d’un véritable coffre en bois, caché quelque part dans le monde. Tout peut se faire depuis son fauteuil jusqu'à ce moment-là, ensuite il faut se rendre sur place et s'armer d'une pelle pour déterrer le coffre qui est enfoui depuis... 2012 ! En possession du coffre, il ne reste plus qu’à prendre contact avec le Gardien du Trésor pour échanger le coffre contre l’Œuf d’Or.
 
C’est la première fois qu’un jeu de sagacité de cette ampleur voit le jour : il est actuellement la chasse au trésor avec la valeur le plus élevée dans le monde. Les connaisseurs ne s’y trompent pas : avant même la sortie du jeu, plus de 8000 précommandes ont déjà été enregistrées en provenance des quatre coins du monde.
 
Le jeu est édité par la maison d’édition belge Lubee, filiale de N-Zone. Il est accessible dans 10 langues : anglais, néerlandais, allemand, espagnol, italien, portugais, hongrois, chinois, russe et français. Et si on veut ajouter une langue? "Rien de plus simple car rien n'est écrit sur les éléments du jeu: il suffira de traduire les règles", précise Cannelle Charlet de Geronimo (Fernelmont) qui distribue le jeu. "Nous avons rencontré Vincenzo dans un salon (où nous étions nous-même des "chasseurs de trésor", à la recherche de pépites de ce style). Nous ne pouvions pas passer à côté de cette première mondiale, d'autant qu'elle est 100% made in Wallonia !".
 
Le jeu est en prévente sur le site dédié : www.guardiansoflegends.com.

Il sera disponible en magasin dès le 2 avril 2019 au prix de 36 euros. 

LUNAR : une Histoire de montre 11/07/2019

A l’occasion du 50ème anniversaire du premier pas de l’homme sur la Lune, la maison horlogère Liégeoise Col...
more
Booster

Certification d’une pièce 3D conçue par Safran Aero Boosters 17/07/2019

Grande première mondiale pour le secteur de l’aéronautique ! En juin dernier, la société liégeoise...
more