(Le) Cap sur les gaufres! 06/09/2019

« Cela paraît toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse », disait Nelson Mandela. Des propos qui ont certainement trouvé écho auprès de Nathalie Sonnet et Sébastien Willé, fondateurs des gaufres Wilson’s , bien décidés à exporter un peu de savoir-faire liégeois sur les routes d’Afrique du Sud.

THE WILSON’S RECIPE :

Voici la recette du succès à base de… pâtes à gaufres. Pour la réussir, il vous faut : un couple de pâtissiers motivé, un projet un peu fou, des gaufriers belges et un foodtruck sur les routes du Cap et de Muizenberg. 

Je vous le donne en mille… pour Nathalie Sonnet et Sébastien Willé, l’histoire commence justement là. Ce couple liégeois, lassé de leurs métiers antérieurs, a décidé de faire découvrir une part de la gastronomie liégeoise aux héritiers du célèbre Madiba. Après avoir remporté la dernière édition du concours amateur de la meilleure gaufre de Liège et s’être formés auprès de boulangers /pâtissiers et de nutritionnistes, ces anciens mécanicien et gérante d’un centre de bien-être se lancent dès le mois d’octobre prochain à l’assaut des terres australes, leurs valises emplies de gaufriers.

UN PROJET SOLIDAIRE, LOCAL…

Soucieux de mener leur projet à bien, ces amoureux de la pâtisserie ont mis en place un crowdfounding. Grâce à ce fonds participatif, ils espèrent financer leurs gaufriers ainsi que le matériel nécessaire à la confection et à la conservation des précieux gâteaux et, équipement primordial, leur remorque.

 Si Sébastien et Nathalie ambitionnent de lancer leurs gaufres Wilson’s à l’étranger, ils souhaitent à tout prix travailler à l’échelle locale. Le couple projette d’impliquer le meunier et le fermier du quartier universitaire de Stellenbosh, au Cap.

ET ECOLOGIQUE !

Une fois sur les routes du Cap et de Muizenberg, paradis du surf dans cette région du monde, Sébastien et Nathalie ne feront pas que régaler les Sud-Africains. Ils œuvreront également, à leur échelle, pour la sauvegarde de la planète. S’ils récoltent les fonds suffisants, ils équiperont leur remorque de panneaux solaires, une belle façon de mettre à profit le climat local tout en le préservant. Conscients de l’importance de chaque geste, le couple prévoit exclusivement des emballages écologiques pour leurs gaufres de Belgique.

Bon vent à Nathalie, Sébastien et leur petit garçon dans leur délicieux parcours sur les traces de Mandela ! Si vous souhaitez contribuer à leur beau projet, rendez-vous  ici

 

 

Source photo: Nathalie Sonnet des Gaufres Wilson’s

MyBone - © Cerhum

MyBone : l’os synthétique wallon miracle 29/08/2019

La société Cerhum, associée à la société 3D-Side, révolutionne la chirurgie cranio-maxillo-faciale et...
more

Aéroport de Charleroi: les belges savent pourquoi 12/09/2019

L’Aéroport de Bruxelles Charleroi Sud (BCSA)...
more