L’envolée de Bone Therapeutics06/10/2020

L'action de la biotech wallonne spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes en orthopédie et dans d’autres pathologies graves s'est envolée ce lundi matin en bourse après l'annonce d'un accord de licence en Asie. Selon les termes de cet accord, les sociétés chinoises Link Health et Pregene pourront développer et commercialiser la technologie ALLOB développée par Bone Therapeutics en Chine et dans plusieurs pays d'Asie du Sud-Est permettant ainsi à la biotech carolo de recevoir jusqu’à 55 millions d'euros.

L’annonce de cet accord a visiblement rassuré les marchés puisque l’action de la biotech s’est envolée de plus de 32 % à l’ouverture lundi matin et a clôturé sur une hausse de 23,32 % à 2,40 euros.

Link Health Pharma et la Shenzhen Pregene Biopharma Company ont obtenu la licence exclusive pour la fabrication, le développement clinique et la commercialisation d’ALLOB, la plateforme de thérapie cellulaire osseuse allogénique prête à l’emploi de Bone Therapeutics en Chine (Hong-Kong et Macau inclus), à Taïwan, Singapour, en Corée du Sud et en Thaïlande.

Selon les termes de l’accord, outre des royalties sur les ventes, Bone Therapeutics pourra recevoir jusqu’à 55 millions d’euros en paiements d’étapes, dont 10 millions sont attendus dans les 24 prochains mois. La biotech wallonne conserve par ailleurs les droits de développement et de commercialisation d’ALLOB dans toutes les autres zones géographiques en dehors de celles couvertes par cet accord. En conséquence, Bone Therapeutics poursuivra ses efforts pour le développement et la commercialisation d’ALLOB aux Etats-Unis et en Europe et plus largement, pour le développement de nouveaux produits de thérapie cellulaire innovants.

« Cette collaboration entre Bone Therapeutics, Link Health et Pregene, en plus d’étendre notre champ d’action géographique, démontre le fort potentiel commercial d’ALLOB », a déclaré Miguel Forte, MD, PhD, Directeur Général de Bone Therapeutics.

« Cette collaboration et l’obtention d’un accord de licence pour la plateforme ALLOB de Bone Therapeutics nous permettent aujourd’hui d’ajouter un nouvel atout majeur à notre portefeuille de produits. ALLOB a déjà démontré par le passé sa capacité à réduire le temps de récupération et à stimuler la croissance osseuse dans un grand nombre de conditions osseuses, ainsi que son impact majeur sur la qualité de vie des patients » a quant à lui commenté Yan Song, PhD, Directeur Général de Link Health.

Le produit de thérapie cellulaire allogénique prêt à l’emploi ALLOB, est constitué de cellules de formation osseuse humaines dérivées de cellules souches mésenchymateuses cultivées, elles-mêmes issues de la moelle osseuses de donneurs adultes sains. ALLOB a montré au cours d’études précliniques une réduction de 50% du temps de guérison dans des modèles de fractures avec retard de consolidation ainsi qu’une bonne tolérance.

Le produit a par ailleurs montré des signes d’efficacité dans deux études de Phase IIa menées dans deux indications différentes. A ce jour, l’essai clinique de Phase IIb de Bone Therapeutics, randomisé, contrôlé contre placebo et en double aveugle, mené chez des patients souffrant de fractures difficiles du tibia, a reçu l’approbation des autorités règlementaires dans six des sept pays européens prévus.

Le recrutement du premier patient devrait être réalisé avant la fin de l’année.

Warq : du casque de jeu au casque de policier 27/10/2020

Avec leur casque de protection intégral, Quentin Mulders et Zoé Absil, les fondateurs de la start up carolo...
more

La pépite lactée de Legast primée à l'international 27/10/2020

Le Rio Kubali de Thibaut Legast et Patricia Ferrero a reçu...
more