Solarly s’implémente durablement au Cameroun23/07/2020

Aujourd’hui, plus de 650 millions de personnes, soit deux personnes sur trois, n’ont pas accès à l’électricité en Afrique Subsaharienne. La pauvreté énergétique représente un des principaux freins au développement. Le manque d’accès à ce service a des conséquences néfastes sur des domaines aussi variés que la santé, l’éducation, l’accès à l’eau ou l’agriculture. Aujourd’hui, les compagnies nationales d’électricité et les opérateurs privés se focalisent moins sur les zones rurales (taux d'électrification ne dépassant pas 23%). La seule alternative pour ces populations est l'utilisation de combustibles fossiles, une solution peu satisfaisante et dangereuse pour la santé.

Partis de ce constat, Julien, Jean-Grégoire, Thomas et Michel, les membres de Solarly en Belgique ont imaginé, conçu et fabriqué au sein de l’incubateur Nest’Up des stations solaires connectées, modulables et à un prix abordable. Ces solutions répondent parfaitement aux besoins énergétiques des ménages, petits commerces et lieux communautaires d'Afrique subsaharienne. Leur objectif ? Offrir de l'énergie verte et des services de supports dans les régions délaissées par les réseaux électriques nationaux. Leurs stations solaires offrent un accès facile à l'électricité, des opportunités de revenus et une indépendance énergétique à ses utilisateurs.

Solutions durables

Les stations solaires de Solarly offrent une solution durable, autonome et connectée. Conçue et fabriquée en Belgique, elle cumule trois atouts : elle est connectée (via une carte "SIM", ce qui permet de gérer le dispositif à distance), modulable (en fonction des besoins énergétiques) et autonome (l’usager ne dépend pas d’un réseau). Elle se compose d’une "box" équipée de onze sorties (12 volts, USB…), d’un ou deux panneaux solaires, d’une batterie et d’un set de lampes. Le tout permet à un ménage, une entreprise ou un bâtiment communautaire d’alimenter une série d’appareils (téléphone, TV, frigo, ordinateur…). Enfin, comme c’est le cas dans de nombreux pays d’Afrique où le "portefeuille mobile" est très développé grâce à un taux de pénétration très élevé du smartphone, le client peut échelonner le paiement de sa "box".

Solarly installe ces systèmes solaires dans les régions avec pas ou peu d’accès au réseau électrique, offrant ainsi un accès facile à l'électricité, des opportunités de revenus et une indépendance énergétique pour les ménages ruraux. La connectivité permet d'offrir un SAV et des plans de paiement afin de faciliter l'acquisition de ces solutions par ses utilisateurs. Par ailleurs, les solutions proposées par Solarly sont adaptables aux besoins énergétiques des utilisateurs, ce qui en fait une solution modulable, adaptée pour les ménages, les petits commerces ou les lieux communautaires.

Modèle économique basé sur toute la chaîne de valeur

Solarly fait partie des rares acteurs du marché positionnés sur l’ensemble de la chaîne de valeur, de la conception à la distribution. Ainsi, le modèle de distribution est une combinaison entre B2C (plans de paiement), B2B et B2G (contrats). Des partenariats avec des distributeurs déjà installés (B2B) et des organisations gouvernementales (B2G) sont privilégiés afin de favoriser le volume des ventes et de se libérer de la logistique du dernier kilomètre. Dans cette optique Solarly vient d'obtenir un contrat de 500 unités pour électrifier des centres de santé au Cameroun. En dehors de son produit, Solarly compte également développer une activité de consultance dans des projets à plus large échelle pour valoriser son expertise.

Impact durable à long terme

Avoir de l'énergie permet d'accéder à des services essentiels à tout être humain comme l'éducation, l'accès à internet et l'éclairage après le coucher du soleil. Pour les ménages, l'énergie produite est gratuite une fois la station solaire remboursée. La somme d'argent économisée et l'accès à l'énergie permettent aux utilisateurs de développer des activités génératrices de revenus. Outre l'impact social, Solarly annonce un impact positif sur l'environnement et la santé. Ceci notamment pour les 400 centres médicaux que Solarly va électrifier (partie du contrat avec l’Agence d’Électrification Rurale camerounaise) dans lesquels nombre de procédures, dont accouchements, se font encore dans le noir ou à l'aide de générateurs. L'utilisation des systèmes solaires à la place des combustibles fossiles polluants réduit les émissions de gaz à effets de serre et les fumées dangereuses pour la santé.

 

Source et photo: Solarly

 

Vaccin anti-Covid, GSK et Sanofi s’accordent avec l’UE 03/08/2020

Sanofi et GSK sont en discussion avancée avec la Commission européenne...
more

Les e-shop en poupe en Wallonie 11/08/2020

Vendre du prêt à porter dans les circonstances que nous connaissons actuellement n’est pas toujours...
more