Vaccin anti-Covid, GSK et Sanofi s’accordent avec l’UE 03/08/2020

Sanofi et GSK sont en discussion avancée avec la Commission européenne pour la fourniture de 300 millions de doses d'un vaccin Covid-19. Le candidat-vaccin, développé par Sanofi en partenariat avec GSK, repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant à usage pandémique développé par GSK. Les doses seraient produites dans des pays européens et en particulier en France, en Belgique, en Allemagne et en Italie.

Cet accord avec la Commission européenne consiste à l’achat par l’UE de jusqu’à 300 millions de doses de vaccin anti-Covid au nom de tous les États membres de l'Union.

Les deux groupes de santé s'engagent à mettre à disposition leur vaccin contre le Covid-19 à un prix abordable, partout dans le monde. L'exécutif européen poursuit en outre "des discussions intensives" avec d'autres fabricants de vaccins, précise-t-on dans leur communiqué.

"GSK est fier de travailler en partenariat avec Sanofi pour rendre ce vaccin disponible le plus rapidement possible en Belgique et en Europe. Les sites de GSK en Belgique jouent un rôle crucial car non seulement la technologie des adjuvants a été développée par notre site historique de recherche et développement à Rixensart, mais notre plus grand site de fabrication de vaccins au monde à Wavre contribuera également à la fabrication d'un milliard de doses d'adjuvants en 2021. GSK et Sanofi disposent d'une capacité de recherche et de développement et de fabrication significative en Europe et nous travaillons déjà d'arrache-pied pour augmenter la production dans l'ensemble de nos réseaux. Cette annonce par la Commission européenne soutient nos efforts continus", a déclaré Patrick Florent, administrateur délégué de GSK Vaccines en Belgique.

Le groupe pharmaceutique français Sanofi qui dirige le développement clinique et les procédures d'enregistrement du vaccin prévoit de débuter une étude de phase I/II en septembre, suivie d'une étude de phase III d'ici à la fin de 2020. Si les données sont positives, l'approbation réglementaire de ce vaccin pourrait être obtenue dès le premier semestre de 2021.

" L'annonce d'aujourd'hui permet de garantir que des millions d'Européens auront accès à un vaccin potentiel pour les protéger contre la COVID-19, dès lors que sa sécurité et son efficacité auront été démontrées ", a déclaré Thomas Triomphe, Vice-Président Exécutif et Responsable Monde de Sanofi Pasteur.

 

Source : Communiqué et Capital.fr

 

 

 

Année record pour les sciences du vivant en Wallonie 08/09/2020

2020 est un bon cru pour les biotechs wallonnes. Selon les montants compilés par L’Echo, pas moins de 687...
more
Copyright TEXERE Biotech

Les greffes osseuses de TEXERE certifiées «sans COVID» 15/09/2020

La pandémie de COVID-19 pose de nouveaux défis aux banques de tissus. La start-up carolo...
more