Nos artisans : Un Savoir Faire insoupçonné ! Jérémie Hynderick18/06/2018

Depuis quelques années, je me suis pris de passion pour les beaux gestes et les gestes rares. C'est que nos régions regorgent de talents insoupçonnés et parfois de réputation mondiale. Ils sont là, discrètement installés dans leurs ateliers : nos artisans d'Art font des merveilles qui n'échappent pas aux spécialistes. Mon but est de les recenser. Ce travail photographique à la base donne lieu à un site internet entièrement consacré au travail manuel d'exception.

Mon dernier article en date présente Jérémie Hynderick, ferronnier d'Art de profession, il exerce à Mazy, à quelques encablures de Gembloux. Retrouvez l'article complet et les compléments d'images sur mon site www.lesmiroirsdelombre.com 

Patrice Niset - juin 2018.

Depuis le temps que je pratique l'exercice des reportages, ma démarche est toujours la même ... trouver un métier à présenter et surtout trouver un artisan qui excelle, qui sort de l'ordinaire, un témoin de première qualité. L'univers créatif de Jérémie Hynderick porte la ferronnerie au rang des métiers d'art.

"Je me laisse porter par la vie", me dit Jérémie d'entrée de jeu. Autodidacte à 100%, il a étrenné quelques académies et écoles d'art avant de se lancer dans la vie active. Passionné par les arts plastiques, le "système" comme il l'appelle ne lui convient pas : trop de compromissions sont nécessaires pour percer. Alors, c'est au théâtre que Jérémie fera ses armes. Au théâtre du Papyrus précisément, sa rencontre avec Bernard Chemin, en véritable artisan des arts du spectacle scelle le destin de Jérémie pour quelques années d'apprentissage aussi intenses que formatrices.

Dans un théâtre, le régisseur principal doit savoir tout faire : de la fabrication des décors aux ustensiles les plus improbables comme cette baignoire à roulettes qui lui a donné beaucoup de fil à retordre. Ce sont pendant ces années que Jérémie commence à tâter du poste à souder, toujours pour fabriquer des décors. Rien n'était impossible pour Bernard, ce faiseur de rêves qui passait parfois des semaines à résoudre un problème technique pour un spectacle ... c'est quelqu’un qui lui a appris à chercher et à prendre des chemins de traverse.

Jérémie aime à dire qu'il est un autodidacte qui a su s’entourer et se faire conseiller par des artisans de grandes qualités. La technique reste un moyen, la fin étant de créer, de penser différemment. Une fois le pied à l'étrier, Jérémie entame sa profession de ferronnier sous les meilleurs auspices puisque non content de proposer des créations de grandes qualités, il va rencontrer le célèbre fleuriste bruxellois Thierry Boutemy avec qui il va collaborer de manière étroite sur des projets prestigieux.

Thierry est mondialement connu pour végétaliser des façades, fleurir des banquets ou encore œuvrer sur des décors de films (Marie-Antoinette de Sofia Coppola, c'est lui). La plupart des structures nécessaires à son art sont conçues et fabriquées par Jérémie et ses équipes dans le petit atelier de Mazzy. Mariage du Prince de Chimay, végétalisation des facades de Marcolini à Bruxelles, réceptions somptueuses, ces deux artisans collaborent pour le plaisir de nos yeux, un peu partout en Europe.

C'est d'ailleurs pendant la construction d'une sculpture destinée au Musée Félicien Rops à Namur (Belgique) que LMdO a arpenté l'atelier de Mazy. Pour le festival Fleurs 2018 de Namur, l'institution a confié à Thierry Boutemy la conception d'une oeuvre pour le moins étonnante : Félicien Rops était amoureux des fleurs et des femmes voluptueuses. Thierry  a réussi le pari d'une synthèse poétique et humoristique, jamais vulgaire ! L'idée est de reconstituer un fessier géant et fleuri à l'intérieur duquel le visiteur est invité à entrer ... tout un programme.

Ce goût pour la chose végétale, Jérémie l'exprime aussi dans ses créations. La gamme des accessoires à feu pour jardin est un retour à la nature. Simples, de bon sens. Les balustrades et autres escaliers en colimaçon sont l'occasion pour lui de travailler sur la courbe, d'arrondir et d'effiler le métal jusqu'à le confondre avec une racine lascive, une jeune pousse un peu indomptable. L'évolution de son art va dans ce sens : sa ferronnerie reste utilitaire mais elle se veut poétique et conteuse d'histoires.

Ce que Jérémie nous apprend de son Art : Une passion métallique !

"Garder les pieds sur terre et laisser l’imagination s’envoler. Voilà qui pourrait résumer la démarche qui me guide dans mon métier. Du charme discret d’une rampe cintrée à l’exubérance d’une installation florale, chaque projet est une page blanche à dessiner avec vous.

Dans une démarche de perpétuelle recherche esthétique et technique, je vous accompagne dans la création de pièces uniques et personnelles. Escalier, garde-corps, portail, plan de travail, … l’acier se prête à toutes les fantaisies.

À côté de ces réalisations sur mesure, je propose également une gamme de mobilier extérieur et intérieur. Braseros, planchas, chaises et bancs m’emmènent fréquemment vers la combinaison du travail du bois et de l’acier. Ces pièces sont disponibles sur commande".

L'article complet : www.lesmiroirsdelombre.com

Vignette: