Vous êtes ici

La Wallonie aura sa propre usine de masques chirurgicaux

Face à la pénurie de matériel de protection, notamment pour le personnel soignant et tous ceux qui sont en première ligne, un seul objectif : l’autonomie.

C’est dans cette optique que le gouvernement wallon a contacté le pôle de compétitivité des sciences du vivant en Wallonie, Biowin, afin de redéployer une ligne de production de masques dans notre région. La vision à long terme a notamment son importance : il faut s’assurer de la durabilité du projet hors crise, avec un prix de revient acceptable. Il doit également apporter les garanties nécessaires au niveau du respect des normes de qualité, de sécurité sanitaire et de l’approvisionnement

C’est la société Deltrian international, basée à Fleurus, qui a été retenue pour implanter cette ligne de production. Il y en aura même deux ! 30 millions de masques pourront être produits chaque année, sachant que la Wallonie en utilise 2 millions par mois, hors période de crise (5 millions pour le moment) et que la capacité de production pourrait facilement être augmentée. Une dizaine d’emplois devraient être créés à l’occasion de cet investissement de 1,2 millions d’euros. Les machines permettant d’automatiser la production et l’emballage devraient arriver d’Allemagne vers la moitié du mois de mai et les masques commenceraient alors à sortir deux semaines plus tard.

Articles liés

Savoir-faire technologique

La Wallonie, créative et innovante