Vous êtes ici

Les Belges Histoires | Sang Hoon Degeimbre - Un chef cuisinier dans L’Air du Temps

Photo
Sang Hoon Degeimbre.

Petit, il voulait être pharmacien. Aujourd’hui ? Sang Hoon Degeimbre est un chef cuisinier doublement étoilé ! Chaque jour, il prend soin de satisfaire nos appétits gourmets et notre soif de découvertes dans son restaurant : L’Air du Temps.

Ce projet, il le porte depuis ses premiers pas dans la restauration où il se distingue d’abord comme sommelier. Arrivé 3ème au concours national de son année, Sang Hoon entraîne son palais à saisir les nuances, il approfondit ses connaissances et les partage avec la clientèle qu’il accompagne dans ses dégustations. L’envie d’ouvrir sa propre maison et de faire de la bonne cuisine avec de bons produits l’anime. Sang Hoon Degeimbre ouvre son premier restaurant en 1997 avec Carine, sa partenaire. Sans filet, il passe derrière les fourneaux, envoie 25 couverts et clôture son premier service… comme s’il l’avait fait toute sa vie.

Sa cuisine est une cuisine de mouvement. Celui de la vie, des remises en question, de la nature et des saisons. Ce chef passionné et audacieux s’inspire de ses racines coréennes et de sa terre belge d’adoption pour créer un univers gastronomique unique. La créativité et la finesse de ses assiettes fascinent et séduisent.

A force de persévérance, de patience et d’écoute, il se voit récompensé. Le Guide Michelin lui décerne une première étoile en 2000 et une seconde en 2008. L’année suivante, Sang Hoon est contacté par l’Ambassade de Corée du Sud. Il s’y rend grâce à WBI comme chef cuisinier du collectif Generation W qui promeut le patrimoine gastronomique wallon à travers le Monde.

En 2013, on lui décerne le titre d’Officier du Mérite Wallon. Cette même année, Sang Hoon parfait son rêve en installant L’Air du Temps dans une impressionnante ferme de style hesbignon à Liernu. Entourée de cinq hectares de jardin potager, ce lieu permet au chef d’être ancré dans le terroir belge tout en ouvrant une fenêtre sur le monde. Avec l’aide de son meilleur ami et jardinier en chef Benoit, ils cultivent leurs légumes, leurs plantes et leurs herbes aromatiques. « Il faut écouter la nature et s'adapter, c'est ça la durabilité. Notre potager en est une vitrine. Il fournit 95% de nos légumes. »

Sang Hoon questionne une cuisine qui se veut respectueuse de l’humain et de la terre. Depuis 2015, il lance le concept de restaurants SAN : deux établissements à Bruxelles et un à Gand voient le jour et proposent une cuisine urbaine créative et de saison. C’est grâce à la vision et aux efforts de Sang Hoon Degeimbre que l’on positionne aujourd’hui le village de Liernu sur la carte gastronomique mondiale.

« Je me rends compte que le métier que je fais, je le fais pour les autres et je me nourris de ça. Si la cuisine est une passion, elle ne peut exister sans partage. » Sang Hoon Degeimbre

 

 

Pour en savoir plus

 

https://www.airdutemps.be/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sang_Hoon_Degeimbre

 

 

Les Belges Histoires

WBI, en partenariat avec la RTBF, vous propose de découvrir les portraits de belges francophones qui font rayonner Wallonie-Bruxelles.

Découvrez la série de portraits : https://www.wbi.be/les-belges-histoires

Articles liés