• Utilisateur du 3S Homecare

3S Homecare : l'invention 100% tournaisienne12/02/2019

Le CES de Las Vegas, plus grand salon high-tech au monde, a décerné, début janvier, un Award à la société tournaisienne Intersysto pour son logiciel  « 3S Homecare ».  Cette application digitale pour seniors pourrait bien révolutionner l’aide à domicile des aînés et permettre à l'entreprise de se faire connaître au-delà de nos frontières.

Intersysto, fondée en 2006, est une PME spécialisée dans le développement de logiciels qui permet l'accompagnement des aides à domicile et au management des maisons pour séniors. Basée à Tournai, et présente dans toute la Région wallonne et à Bruxelles, la société dirigée par Dominique Duhayon s'est vue décerner un prix prestigieux à Las Vegas lors du CES,  le plus grand salon technologique du monde, pour son logiciel « 3S Homecare ». Cette application, accessible sur smartphone et tablette, a pour but d'optimiser la prise en charge du patient, à domicile, en maintenant une connexion permanente avec son médecin, aide-soignante et familiale, femme de ménage... « Outre le fait que tout le monde n’a pas les moyens d’aller dans un home, les listes d’attente ne font que s’allonger et la personne doit parfois attendre des mois, voire des années, avant qu’une chambre ne se libère. Sans compter que dans les hôpitaux, là encore faute de lits, la durée du séjour est de plus en plus courte. A nos yeux, on n’est jamais mieux que chez soi pour vivre ses vieux jours ou entamer une revalidation, à condition bien sûr de bénéficier d’un suivi équivalent », exprime le CEO d'Intersysto.

En encodant toutes les données médicales et observations, les différents intervenants offrent aux autres prestataires une vue globale sur l'état de santé du patient et donc diminuent les risques de déperdition d'information, qui peut s'avérer préjudiciable pour la santé de la personne âgée, "par exemple, si le kiné passe et estime qu’il ne faut pas mobiliser le patient pour l’instant, il va coller un post-it sur le frigo, qu’on verra ou pas. Aujourd’hui, la première information qui sera transmise aux autres prestataires de soin est celle-là" confie Dominique Duhayon. De plus, moyennant un abonnement de 20 euros par mois, le bénéficiaire peut télécharger l'application, sur sa tablette ou son smartphone, "elle lui permettra d’être informée des différents prestataires qui viendront lui rendre visite au cours de la journée et lui rappellera différentes tâches à effectuer comme acteur de sa santé, comme prendre ses médicaments, mesurer sa tension, répondre à un questionnaire. C’est vraiment comme si le patient était à l’hôpital, sauf qu’il est chez lui".

Le logiciel a déjà été adopté par plusieurs milliers de personnes en Belgique et équipera prochainement 90 centres de coordination sur toute la France ainsi qu’un millier de patients à Casablanca. De plus, l'Award reçu au CES reste un sérieux tremplin pour la société, comme le précise Dominique Duhayon, "ici à Las Vegas, on rencontre des gens du monde entier. Et on se rend compte que la manière dont on a pensé ce produit d'accompagnement des séniors à la maison, ça n'intéresse pas que les pays limitrophes à la Belgique mais beaucoup d'autres pays".

 

 

Source : Le Soir - RTBF

 

Une plateforme de traitement des déchets médicaux en Wallonie ? 27/03/2019

AMB-Ecosteryl veut créer une plateforme intégrée de traitement des...
more
Crotale des bambous (Trmeresurus albolabris) - Thailande (c) C. Vanbellingen - Alphabiotoxine Laboratory

L'innovation dans la recherche pharmaceutique avec Alphabiotoxine 23/05/2019

En contact permanent avec les industriels pharmaceutiques, les biotechs et les centres de recherche...
more