Formation continue des kinésithérapeutes au Bénin15/01/2019

Fournir aux kinésithérapeutes des outils pour améliorer la qualité des soins dans le cadre de la gestion de la douleur, c’est l’objectif de la formation qui s’est déroulée en novembre 2018 à Cotonou, à laquelle 35 kinésithérapeutes ont participé.

Durant cette formation, différentes thématiques ont été abordées telles que les facteurs de risque et les facteurs contributifs à la persistance de la douleur, les stratégies et outils d’évaluation de la douleur utilisables par le kinésithérapeute, la problématique de lombalgie ou encore des mises en situation pratique à partir de dossiers de patients.
 
La douleur constitue la première plainte des patients reçus en kinésithérapie. Dans l’exercice de leur profession, les kinésithérapeutes sont quotidiennement confrontés à la gestion des douleurs chroniques liées à des troubles musculo-squelettiques parfois invalidantes. En effet, il est ressorti des différentes missions de supervision réalisées en 2016, et confirmé par un sondage réalisé auprès des kinésithérapeutes béninois, que la gestion de la douleur chronique fait partie des attentes principales de ces derniers en matière de formation continue. Ce besoin de formation continue ainsi exprimé par les kinésithérapeutes est en lien avec le troisième résultat du programme 2017-2021 mis en place par l’APEFE qui vise à ce que les agents de santé diplômés et en activités bénéficient de formation continue qualifiante.
 
Le présent projet de formation financé par l’APEFE, et organisé en partenariat avec l’UCL, l’ABEKIR, la FSS et le CNHU, vise ainsi à améliorer la gestion de la douleur dans la prise en charge des troubles musculo-squelettiques en kinésithérapie.

The summer issue of the WAB magazine is out! 11/07/2019

In this summer edition of the WAB, you will discover Thomas Dermine, a man champion of his home city, Charleroi. He...
more

Un wallon champion d’Europe de tennis de table ! 15/07/2019

Non, notre Jean-Mi national n’a pas retroussé son short légendaire : c’est Cédric Merchez qui s’est imposé...
more