La Thaï Silk Fashion Week, une expérience hors du commun15/01/2020

Invitée par les autorités thaïlandaises en charge du tourisme, la créatrice bruxelloise Julie Menuge a participé à la Thai Silk Fashion Week de Bangkok. Elle y a confectionné 6 pièces en soie locale présentées lors d’un défilé, et 2 tenues de gala.

La 2ème édition de l'International Thaï Silk Fashion Week s'est tenue fin 2019, en même temps que la 9ème Célébration de la soie Thaï (et en même temps qu'une exposition de robes de designers appelée "Thaï Silk Road to the world") à Bangkok.
 
Organisée par la Fondation de promotion du tourisme Thaï et soutenu par l'Institut d'art de la Reine Sikirit (les étoffes de soie artisanale "ikat" proviennent de là), cet événement a rassemblé plus de 50 designers représentant près de 70 pays différents.
 
Julie Menuge a eu l'honneur de créer des silhouettes exclusives avec la magnifique soie Thaï qui lui a été fournie et de présenter une collection de 6 looks sur le catwalk. Elle a également eu l'opportunité d'habiller le représentant de l'ambassade de Belgique Idesbald et son épouse Lorraine pour le grand Gala Show Extravaganza qui a clôturé cet événement d'une semaine.
 
Elle témoigne: "Cette expérience a été très positive et riche de rencontres avec tous.tes ces designers talentueux.ses des différents pays. Ça a été l'occasion rêvée d'apprendre en échangeant avec d'autres designers sur nos pratiques et réalités du métier, de tisser des liens professionnels et d'amitiés. C'était aussi la chance de pouvoir découvrir et travailler une matière d'exception qui résulte d'un savoir-faire complexe et séculaire. Les soies thaï sont prestigieuses, de haute qualité, tissé à la main et leurs motifs sont produits par la technique de l'ikat (fils teints à la réserve par ligatures avant d'être tissés). Nous avions la permission d'ajouter d'autres étoffes dans nos créations à hauteur de 20 à 30% maximum. J'ai donc décidé de marier ces Soies Thaï avec des Bazin tie and dye en coton du Mali et du pagne tissé en coton Faso danfani du Burkina (acquis lors de voyages précédents). Par l'association de différents tissages et teintures artisanales, j'ai souhaité continuer à faire des ponts entre les cultures dans ma création. Je suis rentrée avec mes valises remplies de splendides tissus, la tête pleine de nouvelles inspirations pour de futurs designs, des chouettes histoires à raconter et une furieuse envie d'y retourner !"
 
Projet soutenu par WBI et Wallonie-Bruxelles Design Mode.

Horse-Pass : la première plateforme de commerce de chevaux 07/07/2020

Encore un bel exemple que la crise que nous traversons peut aussi être une belle occasion de se réinventer....
more

Un peu de Wallonie dans un énorme projet suédois ! 13/07/2020

See Telecom a été choisi par Eltel pour fournir le système de radiocommunication pour la nouvelle section de...
more