• Copyright TEXERE Biotech
  • Copyright TEXERE Biotech
  • Copyright TEXERE Biotech

Les greffes osseuses de TEXERE certifiées «sans COVID»15/09/2020

La pandémie de COVID-19 pose de nouveaux défis aux banques de tissus. La start-up carolo TEXERE Biotech, spécialisée dans le traitement des tissus humains, a décidé de faire valider son procédé Bonefide® de réduction des pathogènes pour les virus enveloppés tels que le SRAS-Cov-2. Ce processus élimine non seulement tous les risques de transmission du COVID-19 pour les chirurgiens et les receveurs de greffons osseux mais aussi tous les risques de contamination croisée puisqu'il est entièrement robotisé. Il garantit ainsi une sécurité totale du personnel de la ligne de traitement.

Des échantillons de greffons TMBG™ (Texere Machined Bone Graft) ont été envoyés pour évaluation à TEXCell, un organisme de recherche sous contrat spécialisé dans les tests viraux, l’inactivation et la sécurité virale. L'inactivation virale ou l'élimination des virus enveloppés d'au moins 4,0 log10 en deux étapes est normalement considérée comme suffisante. Le verdict final confirme que le traitement physique Bonefide®, les traitements chimiques et la stérilisation terminale (par irradiation) élimine/inactive au moins 11,0 log10 du virus.

« La pandémie de COVID-19 a mis beaucoup de pression sur le système de santé et a soulevé de nouveaux défis pour les banques de tissus à un moment où l'on observe une baisse de 45% du nombre de dons de tissus. Nous sommes fiers, avec notre procédé Bonefide®, que chaque don se transforme en un maximum de greffes osseuses totalement sûres, et de pouvoir garantir la continuité des préparations tissulaires tout en éliminant tout risque de transmission virale pour notre personnel, les chirurgiens et leurs patients », se réjouit Dr Denis Dufrane, co-fondateur de TEXERE Biotech.

TEXERE Biotech a pu compter sur le soutien et la contribution de la SFPI-FPIM (Société Fédérale de Participation et d'Investissement) et de la DGO6 (Direction Générale de la Recherche et du Développement Technologique de la Région wallonne) pour rendre ces développements possibles.

 

John Cockerill, leader de l’hydrogène vert 08/09/2020

John Cockerill (ex CMI) vient de signer un contrat important...
more

Année record pour les sciences du vivant en Wallonie 08/09/2020

2020 est un bon cru pour les biotechs wallonnes. Selon les montants compilés par L’Echo, pas moins de 687...
more