Dernières étapes avant d'arriver à Liège26/01/2019

Il y a déjà longtemps que je n'ai pas écrit une poste ici depuis ma dernière publication. Si vous l'avez lu vous savez bien que je faisais ma candidature pour un Erasmus en Wallonie, à Liège. Heureusement, je peux vous annoncer que j'ai enfin été accepté à l'Université de Liège, ce qui veut dire que j'y vivrai pendant un semestre, de février à juin. Probablement, quand vous lisez cet article, je suis déjà là, profitant de la vie étudiante à Liège.

Mais jusqu'à ce point, qu'est-ce qu'il fallait faire pour assurer que j'aurai vraiment une place et vie agréable en Wallonie ? Tout d'abord, je devais prendre le contacte avec le Bureau International de l'ULiège. Chaque fois que j'avais une question, ils étaient disponibles pour me répondre. Ils ont parfaitement géré mes documents, alors de leur part toute la bureaucratie était facile et compréhensible (ce qui n'est pas du tout vrai en général pour le programme Erasmus, parce qu'il est vraiment très bureaucratique). Un autre point positif est qu'ils m'ont envoyé par poste ma lettre d'acceptation signée jointe à un livret très informatif, contenant toute l'information dont j'aurai besoin. Alors, avant mon arrivée je vois déjà une université bien organisée et orientée vers les étudiants étrangers - ce qui est le but de la stratégie européenne de l'éducation.

L'autre étape importante était de trouver un logement, qui peut être difficile depuis un autre pays d'Europe central. Mais encore une fois, j'étais surpris de voir le nombre d'opportunités qui se présentent aux étrangers arrivant à Liège. Il y a de nombreux groupes Facebook, des pages internet, mais aussi des services de l'université qui ont tous pour but de nous aider dans la recherche d'un logement. Les prix sont apparemment un peu plus élevés que ceux en Hongrie, mais la bourse me permet de louer une chambre près du centre-ville, à un prix modéré. L'organisation m'a pris quelques jours mais j'ai enfin le contrat et avec lui, le sentiment d'assurance que j'ai bien un logement pour tout le semestre.

Quant aux autres détails, comme le transport public dans la cité ou l'organisation des excursions aux alentours de Liège, je suis aussi optimiste. La ville dispose d'un réseau de trains très développé, ainsi qu'une grande variété de pistes cyclables. Ces dernières m’encouragent d'acheter un vélo une fois là, et de l'utiliser aussi bien dans la cité, que pour des distances plus longues. Enfin, j'ai même l'idée de retourner en Hongrie en vélo - en faisant le test du réseau Eurovelo.

Comme vous voyez, les premières impressions sont très positives quant à la Wallonie et à Liège. Je suis sur que j'aurai des difficultés, ainsi que des aventures auxquelles je n'étais pas préparé. Mais c'est bien comme ça, parce que c'est le but d'un tel programme Erasmus. Sortir de ma zone de confort, qui va me mener vers le développement intérieur. Dans le prochain article je vous raconterai mes premiers pas sur cette voie d'évolution.

Vignette: 
Le panorame de Liège au coucher du soleil.

Autres billets blog écrits par cet ambassadeur