Vous êtes ici

Le projet est de création de MUNDABILIS®

Projet pour PARTICIPATION CONCRETE A LA REACTIVATION ECONOMIQUE

Le projet est la création d'un PARC MULTI-THEMATIQUES, VIRTUEL & PHYSIQUE AU PEROU, touchant à éducation, culture, tourisme, histoire, technologies, sciences, philosophie, pour une relance économique de divers secteurs, la réactivation de l’emploi et des opportunités professionnelles, de travail, négoces, dans les meilleures conditions pour la planète ainsi que pour celles et ceux qui l’habitent, le tout sur une idée de Guy O. VANACKEREN, appuyé par divers collaborateurs.

Vision : Le projet Mundabilis® de © Guy O. Vanackeren est basé, comme ses sous-projets, sur une nécessité urgente d’offrir des modèles reproductibles et des alternatives bénéfiques aux humains et à l’environnement où ils vivent, pour assurer leur propre survie dans les meilleures conditions, freinant la glissade vers la pauvreté et l’extrême pauvreté, les violences, les discriminations et les autres travers relevés sur notre planète et dans nos sociétés. La pandémie du Covid-19 a provoqué des paralysies économiques pour de nombreux secteurs de la vie humaine et ses activités. Il faut donc une ou plusieurs propositions pour réactiver ces derniers de façon optimale c’est-à-dire en privilégiant une vision philosophique prônant des solutions prévoyant l'inclusion du meilleur de notre humanité indépendamment du sexe ou de l’orientation sexuelle, de la couleur de la peau, de la constitution physique, des capacités motrices ou autres, luttant contre le changement climatique, la pollution incontrôlée, etc.

Mission : La mission première pour la création du projet Mundabilis ® de Guy O. Vanackeren est de répondre globalement à une série de problèmes humains existentiels en réunissant pour ce faire : savoirs, savoir-faire, techniques, technologies anciennes, actuelles et innovantes de par le monde, tout en soulignant les potentiels et apports de populations émanant de Wallonie et Bruxelles, de Belgique, de l’Union Européenne, de l’Afrique et autres zones. Viser la connaissance, le bien-être et l'amélioration des systèmes pour notre planète ainsi que pour celles et ceux qui y vivent, dans des modèles rapidement auto-suffisants. Elle cherche à apporter des réponses et des actions concrètes pour atteindre et mener à bien sa mission, en se concentrant sur une série de points dont certains plus que d’autres mis à mal pendant la période de paralysation imposée par des gestions de la pandémie.

Des points comme : 1) Education (en de nombreux cas peu préparée à des cours par visio-conférences) soulignant de nombreuses carences et notamment en cas de problématique de type pandémie.

2) Culture

3) Santé

4) Sécurité et prévention de catastrophes

5) Emploi, négoces, offices et opportunités d’avenir

6) Mobilité, logement et articulations urbanistiques liées à la vie humaine et ses demandes

7) Energies renouvelables, propres (production, conservation, distribution, etc.)

8) Captation, entretien, distribution et réutilisations multiples, intelligentes, sages et respectueuses de l’eau

9) Economie circulaire, combattre l’obsolescence programmée des appareils, tout en favorisant leur amélioration permanente par des adaptations, ajouts, connectivités, complémentarités utiles, etc.

Objectifs : relancer l’économie en dynamisant divers secteurs culturels, sociaux et économiques, comme Tourisme Agences de voyages, guides, transports touristiques, hôtels, restaurants, boutiques, etc. Culture Historiennes et historiens, avec arts scénographiques, théâtres, cinémas, artisanats, et tous les métiers concernés (costumières et costumiers, actrices, acteurs, metteuses et metteurs en scènes, éclairagistes, décoratrices et décorateurs, scénaristes, preneuses et preneurs de vues, de sons, etc.), les arts de bouche et de tables, etc. Technologies Ingénierie, informatiques, effets spéciaux, communications, l’innovation, etc. Mais aussi celles et ceux de la sécurité et de l’assistance, de l’agriculture, de l’élevage, etc. Tenant compte des divers défis locaux, nationaux, régionaux, internationaux ou globaux comme la question de la réactivation économique, des bonnes gestions pour la planète et celles et ceux qui y vivent. Tenant compte d'un principe de bénéfices multilatéraux, incluant WALLONIE, BRUXELLES, BELGIQUE, EUROPE, PEROU, REGION ICA, LIMA, etc. D'ailleurs les noms des projets et ses sous-projets en feront mention. Avec des noms à l'étude comme BELGABILIS, WALLONABILIS, BXLABILIS, VALE UN PERU, HISTORIABILIS, MUNDABILIS etc. où seront mis en valeur les habiletés, savoir-faire, connaissances, ingénierie, innovations, produits traditionnels, traditions, valeurs ajoutées locales, régionales, nationales, internationales, les éléments d'histoire commune, etc.

Le principe général: Un parc multithématique virtuel et physique au Pérou,

1) Contant en divers spectacles et des mises en ambiances, l'histoire du monde à travers celle du Pérou en différentes époques : Depuis le big-bang jusqu’à la vision de demain en passant par la préhistoire, les époques précolombiennes jusqu’à l’Inkanato (empire Inca à son apogée), la « conquista », la vice-royauté, l’indépendance, jusqu’à l’actualité avec une vision vers un monde idéal futur. Et l’histoire des cultures et mondes qui influencèrent d’une ou autre façon le Pérou.

2) Avec une mise en ambiance, a. Avec des spectacles, b. Mais aussi un domaine Horeca se mimétisant avec chaque époque et culture d’époque, permettant aux visiteuses et visiteurs, de faire de véritables voyages à travers le temps et des moments particuliers de l’histoire, tant à travers les spectacles, que les décors et ambiances des restaurants, des boutiques, des ateliers ou hôtels, les décors et costumes, la musique, etc.

3) Décrivant les potentiels de nos connaissances actuelles, des produits existants et les possibilités de demain de façon concrète En s’inscrivant notamment dans un concept de village intelligent et de lieu de vie adapté pour une vie confortable et prolongée, ainsi que dans toutes les infrastructures du parc, les principes de génération, gestion, conservation, distribution, transformation d’éléments fondamentaux comme :

  • a. Eau utilisable et réutilisable un certain nombre de fois avant son retour à la terre, à l’air ou l’océan
  • b. Energies renouvelables propres, complémentaires
  • c. Eléments s’intégrant dans un principe d’économie circulaire
  • d. Mobilité
  • e. Espaces de vie intelligent pour une optimisation de leur occupation confortable, digne et prolongeant la vie
  • f. Intelligence artificielle
  • g. Santé
  • h. Sécurité
  • i. Non-discrimination et inclusion générale
  • j. Bon pour la planète, celles et ceux qui y habitent !
  • k. Appui à la visualisation concrète des apports multilatéraux incluant bien entendu aux premiers plans, la Belgique, Bruxelles et la Wallonie, l’Union européenne et l’Europe, et le reste du monde incluant l’Afrique.

Revalorisation des relations multilatérales et bilatérales: Si l'on prend le Pérou et la Belgique Soulignant les éléments communs dans l’histoire et les apports bénéfiques multiples. Le projet a une certaine ambition dont celle d'être sans limite dans le temps, l'espace, si ce n’est bien entendu par les lois, la morale, le bien-être commun. Il vise à mettre en application des solutions existantes pour une mise en lumière en un lieu physique (le parc) des créations, productions et échanges virtuels à travers une ou plusieurs plateformes existantes et/ou à créer. Il tient compte des différentes menaces comme les risques de glissements vers la pauvreté et l'extrême pauvreté, de violences, de discriminations, de problèmes liés au changement climatique, aux nécessités humaines, besoin de croissance, balance économique, pour une meilleure justice sociale, sanitaire, de bons accès à l'eau, la nourriture, les boissons, l'air respirable, la santé, la vie digne, les droits humains.

Espace prévu au départ: Un vaste espace a été proposé et pressenti à cet effet par une SAC (Sociedad Anonima Cerrada) familiale péruvienne sur près de 400 hectares! (soit environ 4 millions de m carrés), débutant au km 262 de la panaméricaine au Sud de Lima. Certes dans le désert d'Ica. Mais, après tout, Las Vegas n'était-elle pas un désert avant de devenir la ville dont nous avons entendu parler ou que nous connaissons. La participation sera des plus ouverte et large, en commençant par les domaines scientifiques, d'éducation et pédagogie, culturels, ce qui n'exclut pratiquement personne (si ce n'est pour des raisons notamment légales, morales ou d’incompatibilité de vision).

VIRTUEL ET PHYSIQUE: Le principe du parc dont question est basé sur un fonctionnement à la fois VIRTUEL avec LA CONSTRUCTION D’UN PARC VIRTUEL avec plate-formes d'échanges, études, recherches et propositions de solutions, analyses multilatérales, et PHYSIQUE avec CONSTITUTION AUSSI DONC D'UN PARC PHYSIQUE.

Dans sa partie physique Il va rassembler : SPECTACLES d'inspiration et ambiance historiques Expérience Des tests furent déjà réalisés avec les archéosites "restaurant Inkanato®" (pendant une dizaine d'années) et archéosite de plein air "Inka Llacta®" (www.inkallacta.com) tous deux relatifs aux cultures incas et contemporaines de celles-ci. Ils sont actuellement fermés, mais pourraient être transposés dans le parc dont question. Les références seront historiques, légendaires, d'actualité et anticipation. Les présentations se feront de façon virtuelle ou physique en lieux ouverts et certains protégés ou fermés. HORECA (hôtels, restaurants, cafés, bars, etc.), BOUTIQUES, ATELIERS d'artisanat et autres, PRODUCTIONS diverses, ENERGIES propres renouvelables (production, conservation, distribution/utilisation), éléments de captation, potabilisation et de GESTION de l'EAU (avec notamment mise au point et amélioration permanente visant à la réutilisation domestique systématisée d'une même eau entre 2 et 7 fois selon le cas) FORMATIONS, INVESTIGATIONS, PRODUCTIONS avec la participation d'UNIVERSITES et Clinique(s). IMPORT/EXPORT ECHANGES de produits, services, connaissances, technologies, techniques, etc. Mais aussi promotions culturelles (diffusions, créations, réalisations), arts de la scène, des techniques du cinéma (avec scènes pour public (mais aussi studios de tournages de documentaires, émissions diverses, films, et séries)), de l'intelligence artificielle, de la robotique, de l'agriculture, l'élevage respectueux, l'économie circulaire, d'équité des droits des personnes, leur respect et application. Mise sur pied d'un village "intelligent" d'amélioration permanente, visant à un espace de vie permettant d'y vivre, de la naissance à au-delà de la maison de repos classique médicalisée pour une vie la plus longue possible, digne, confortable et prévoyant un maximum de situations (y compris de pandémie) avec une économie optimale, qui prévoit génération, emmagasinement, utilisation et/ou redistribution d'énergie renouvelable et propre, économie circulaire dont gestion des déchets dans un principe de design, fonctionnalité, adaptabilité et améliorations optimales.

FOIRE PERMANENTE Avec un principe de vitrine, à la fois sur le plan théorique et pratique car tous les "établissements" fonctionneraient en utilisant et appliquant les meilleures pratiques et technologies allant dans ce sens, expliquant les avantages économiques, fiscaux, et pour l'environnement et les personnes, chaque fois avec sessions permanentes de présentations des produits, technologies et techniques existants et des innovations, avec formations pour l'acquisition, les techniques de vente, de diffusion, d'installation, de maintenance, de réparation et d'optimisation de ceux-ci. Le principe se voudra "apolitique" même s’il défendra les droits des personnes, dans sa vision la plus large, ainsi que notre planète (et alentours).

Nécessités: Un parc comme celui-ci requiert de la collaboration d’acteurs économiques, culturels, commerciaux, sociaux, d'agences comme l'AWEX, WBI, des chambres de commerce notamment celles regroupées dans les EuroCámaras comme la Chambre de Belgique et du Luxembourg (http://www.camaraccblp.com/), des entreprises, des produits, services, des apports de spécialistes de la protection civile comme les pompiers, les ambulanciers et secouristes, du secteur médical, de prévention des catastrophes, des droits des personnes, des bonnes gestions, de défense de l'enfance, autant que des créateurs culturels, des inventeurs et évaluations ainsi que mises en service et diffusion d'innovations permettant une (ré)activation optimale de la vie humaine et une normalisation bénéfique avec le moins de "sacrifices" possibles et le plus de valeurs ajoutées et de bien-être. Des places de choix seront donc réservées dans le parc, tant dans les plateformes physiques que virtuelles, à la Belgique, à la Wallonie et Bruxelles, à la francophonie, en soulignant leurs valeurs, apports et potentiels, sans oublier les autres, ainsi que l’Europe, ses institutions, l’Afrique et les autres continents.

A votre disposition pour toute question que susciterait la présente. Guy O. Vanackeren fondateur et directeur du projet MUNDABILIS et des sous-projets y liés. Officier de l'Ordre de la Couronne (Belgique) Président de la Chambre de Commerce et Culture de Belgique et du Luxembourg au Pérou. www.camaraccblp.com aussi sur Facebook (FB) Délégué de l'UFBE (Union Francophone des Belges à l'Etranger) aussi sur FB Responsable du Belgo-Club aussi sur FB Créateur des projets expérimentaux d'archéosite "Inkanato® et Inka llacta®". www.inkallacta.com aussi sur FB montré dans l'émission des Belges du Bout du Monde avec Adrien Joveneau, dans "Entre terre et ciel" avec Sébastien Lafont sur TV5Monde, etc.

A l'époque de l'apogée Inca: l'Inkanato.
Dans les t'akes des colcas ou entrepôts incas
Recherches dans les ouvrages illustrés
Constructions

CTA

Inscrivez-vous

Remplissez le formulaire de candidature et adhérez à la Charte des ambassadeurs de la marque

Devenir ambassadeur