Vous êtes ici

Vincent Manil est propriétaire et conservateur du Musée du tabac de la Semois à Corbion.
Vincent Manil est propriétaire et conservateur du Musée du tabac de la Semois à Corbion..

L'un des rares producteurs d'un produit presque oublié, à savoir le tabac cultivé en Belgique, est sur le point de conquérir l'Amérique.

 

Vincent Manil est propriétaire et conservateur du Musée du tabac de la Semois à Corbion, un petit village situé près de Bouillon dans les Ardennes, sur les bords de la Semois. De petit cultivateur de tabac et producteur de tabac à pipe et à rouler artisanal, il est devenu une sensation internationale pratiquement du jour au lendemain, grâce à un long article paru dans le New York Times Magazine en avril. Grâce à cette publicité, son musée accueille régulièrement des touristes américains à la recherche d'un tabac rare que le magazine a décrit comme « piquant et délicat… riche et savoureux ». La région de la Semois produisait jadis davantage de tabac, mais à l’heure actuelle il ne reste plus que trois producteurs. C’était toutefois avant qu’une rencontre fortuite d’un journaliste avec le produit (dans une voiture dans la région du Barolo en Italie) n’ait éveillé tout un nouveau public. L’une des seules critiques formulées par le journaliste, Wil S. Hylton, était que l’on ne pouvait pas se procurer le produit en ligne. Ce problème pourrait être rapidement résolu : Vincent Manil collabore en ce moment avec l’Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers pour surmonter les problèmes techniques et permettre la vente en ligne.

 

Pages