• La Passerelle Enchantée
  • La Passerelle Enchantée

La Passerelle Enchantée (c) by CGEOS16/12/2015

Mesdames, Mesdemoiselles, est-ce que vous préférez un homme intelligent, très intelligent ou bien un homme sensible ? La question se pose en tout cas pour les résidents d’une ville. Souhaitent-ils une ville intelligente ou bien sensible ? Avec le buzz international sur les Smart Cities nous nous trouvons devant des investissements colossaux – 400 millions d’euros pour la Belgique et plus de 2 milliards pour l’Europe avec des milliards d’euros à l’échelle planétaire ! Alors que pour définir une Ville Intelligente on trouve déjà plus de 200 définitions ...

Et pourquoi n’utiliser que la partie gauche de notre cerveau (logique, rationnelle, digitale) alors que c’est la partie droite où siègent la créativité, l’émotion, l’invention ?

La bonne nouvelle c’est que dans tous les cas de figure, la clé du succès d’un tel projet réside dans l’engagement des citoyens et des résidents.

Demandez à une société de sondage d’opinion si c’est facile de trouver des citoyens engagés ! Boulot – métro – dodo c’est la règle et si on vous arrête dans la rue pour vous posez une question vous répondrez à coup sûr « non ! » avant de connaître cette question.

Notre solution  est d’engager les résidents en suscitant la création de nouvelles communautés autour des infrastructures urbaines dans le contexte d'un programme "Ville Intelligente".

Et la première de ces infrastructures que nous avons identifiées ce sont les ponts et passerellesUn pont est d’ailleurs un symbole très fort puisqu’il sert à relier deux rives, deux communautés, deux mondes parfois ...

Et les ponts nous les connaissons bien. Surtout les longs ponts comme le Tsi Ma Bridge à Hong Kong, le Yeong Jong bridge à Seoul, bien d’autres en Chine mais aussi le pont de Tancarville et de Normandie en France. Nous les avons équipé avec des centaines de capteurs pour  en assurer la surveillance. Ce n’est pas le cas en Belgique pourtant malgré l’âge vénérable de certains.

En se basant sur cette expérience, nous nous sommes dit : Si nous équipons un pont ou une passerelle avec des capteurs pour renseigner les ingénieurs et les services techniques d’une ville, nous pourrions aussi lui donner la parole mais mieux encore grâce à l’Internet des objets connectés notamment nous pouvons également leur parler. Et c’est ce que nous proposons : la passerelle enchantée !

Autour d’une plateforme « réseau social » que nous avons étendue des relations « personne à personne »  aux relations « personne à objet » et « objet à objet » nous sommes capables de faire vivre une expérience unique à la communauté des traverseurs ...

Selon la température, la force du vent, l’humidité nous pouvons moduler les 4 saisons de Vilvadi ou bien encore l’éclairage public. Mais ces données sont également importantes pour les services de la ville qui donneront la priorité au sablage des ponts les plus exposés dans les périodes de gel.

Si vous devenez ami avec le pont ou la passerelle, celui-ci vous saluera, retiendra aussi vos émotions et les amoureux pourront y laisser leur premier baiser ou accrocher un cadenas d’amour virtuel.

Mieux encore, les ponts sont des nœuds stratégiques pour le traffic dans une ville. Ils sont souvent la cause des embouteillages et donc d’une augmentation des nuisances et de la pollution. Ce sont d’ailleurs 2 des 6 paramètres qu’une Ville Intelligente est sensée adressée (le trafic et la pollution). Si vous devenez  membre de la communauté du pont, celui-ci vous renseignera ou plus fort encore vous libèrera une voie rapide.

Les infrastructures urbaines deviennent organiques et capable de ressentir, d’exprimer et donc de vous aider.

Cela semble si romantique et poétique mais hélas les passerelles notamment sont des lieux de haute criminalité. A Namur les étudiantes des facultés ont peur d’emprunter la passerelle de Salzinnes dans l’obscurité et ce ne sont pas des caméras de surveillance qui vont faire fuir les agresseurs. Si vous êtes une étudiante et que vous êtes amie avec la passerelle, celle-ci vous protégera en vous entourant de mille lumières par exemple (sécurité).

La passerelle enchantée est donc – nous le croyons – une formidable proposition pour engager les résidents de la ville, de créer l’enchantement, de susciter de nouvelles communautés et d’informer les services techniques de la ville sur sa stabilité. De plus les flots de données peuvent être ouverts et permettre à des jeunes créateurs de développer de nouvelles applications et d’en vivre.

Alors ? Sensible ou Intelligent ? Nous sommes convaincu que notre proposition visera à rendre les villes intelligentes quand elles seront devenues plus sensibles.

Confiez nous donc un pont, une passerelle, et avec notre éco-système de partenaire magique nous vous l’enchanterons. Je m’appelle Joël van cranenbroeck et je suis le directeur de Creative Geosensing. La Passerelle Enchantée c'est du 100% imaginé et créé en Wallonie ... SENSE YOU VERY MUCH !

Vignette: 
CGEOS Engineering Geodesy Consultancy